Fusillade à Las Vegas, Nevada

​Ce qu’il s’est passé :
  • Un homme a tiré sur une foule, venue écouter un concert de country en plein air à Las Vegas, avec un pistolet automatique, le dimanche 1er octobre au soir (lundi matin pour la France ).
  • Personne ne savait d’où venaient les tirs : les spectateurs se mettaient à plat ventre pour essayer de se protéger. Lorsqu’ils se relevaient pour fuir, le tireur rouvrait le feu.
  • Le tireur, reconnu comme étant Stephen Paddock, âgé de 64 ans et originaire du Nevada, se trouvait au 32ème étage de l’hôtel-casino Mandalay Bay,  juste à côté du lieu du concert. Il s’est tué avant l’arrivée de la police et, d’après les autorités, il aurait agi seul.​
  • Malgré le fait que l’État Islamique ait revendiqué cet acte, le FBI n’a pour le moment, fait aucun lien​ entre l’attentat et cette organisation.

​Le bilan :

  • Le bilan s’élève à 58 morts et plus de 500 blessés.​
  • C’est ​la fusillade la plus meurtrière de l’histoire des États-Unis.
Les drapeaux des bâtiments officiels resteront en berne ( aux États-Unis et dans les ambassades américaines à l’étranger , en hommage aux victimes de la tragédie.
​Alice Aune et Gaëlle Cavadini
Publicités

Irma et Harvey

Irma et Harv​​ey

​​Petite intro :    Vous en avez sans doute entendu parler, Irma et Harvey sont deux ouragans qui ont tous les deux fait beaucoup de dégats, que ce soit aux Etas-Unis ou dans les Antilles françaises. Harvey est passé au Texas le 25 août et est arrivé 5 jours après en Louisianne ( le 30 août donc ) et Irma, elle, est allé dans les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, le 6 septembre, à Cuba le 9 septembre et ensuite en Floride.

​Conséquences :

 Harvey : Au Texas, plus précisément à Houston, un milliers de maisons ont été détruites et plus de 50 000 sont endommagées à cause de pluies torrentielles et de vents violents. Aéroports et autoroutes fermés, habitants secourus par bateau… Houston, la quatrième ville américaine, a subi des inondations sans précédent causées par la tempête. De plus, Harvey a ravivé aux Etats-Unis le traumatisme de Katrina, un ouragan qui en 2005 provoqua une catastrophe humanitaire, avec plus de 1 800 morts et la destruction de quartiers entiers de La Nouvelle-Orléans.
  Irma : A Saint-Martin, les bourrasques de vent furent violentes: près de 400 km/h !! Tout fut alors emporté : des toits, des maisons entières, des voitures et des camions retournés, des bateaux soulevés et projetés à l’intérieur des terres… Plus d’eau, ni électricité et pas non plus de connexion à Internet. A Cuba, l’ouragan a déferlé sur l’île, entraînant la mort de dix personnes, avant de se diriger vers la Floride. C’est le premier ouragan d’une telle force dont l’œil ( l’oeil c’est ce qui est au centre du cyclone en gros ) touche directement l’île depuis 1932. Mais il n’y a pas eu que des pertes humaines, des centaines de flamants roses ont été retrouvés morts ou blessés après le passage des vents ( presque 260 km/h ), un désastre pour Cuba qui comptait la plus grande colonie au monde.
Résultat de recherche d'images pour "image houston inondation"

Houston

Résultat de recherche d'images pour "image cuba flamants rose mort"

Flamants roses morts, Cuba

 

Alice Aune​

Le fort de Palaiseau

Le week-end du 16 et 17 septembre, des bâtiments étaient ouverts à l’occasion des journées du patrimoine. C’est l’occasion pour vous de découvrir le fort de Palaiseau.
​​​Des forts ?
​​Le fort de Palaiseau fait partie des 18 forts édifiés entre 1874 et 1881 suite à la défaite contre la Prusse (guerre de 1870) pour former le système Séré des Rivières. Ils sont accompagnés de 5 redoutes* et de 34 batteries. Tous ces édifices avaient pour but de protéger Paris.
*petit fort ou système de défense externe à un plus grand fort
​​​Le fort et la guerre
​​Le fort de Palaiseau est un édifice militaire. Il pouvait accueillir 1500 soldats dans 86 pièces et 13 hectares. Il contenait deux stocks de poudre noire (95 et 130 tonnes). Le fort abrite aujourd’hui les locaux de l’ONERA (depuis 1947) qui cherchait un endroit sécurisé et souterrain pour y faire des expériences. Je ne vais pas raconter la guerre mais voici quelques anecdotes qui peuvent vous intéresser :
-Durant certains moments de la guerre de 14-18, le fort de Verdun était occupé par les allemands dans les étages supérieurs et par les français dans les sous-sols. Les conduits d’aérations se sont transformés en champs de guerre : ils étaient utilisés pour envoyer des gaz toxiques à l’ennemi ! Sympa les voisins !
​- Les français portaient des pantalons rouges au début des temps de guerre . Ils ont finalement changés pour un uniforme bleu. Bonjour la discrétion !
​- Dans le fort, un four a été construit, mais il n’a jamais servi. Pourquoi faire du pain alors que dehors, c’est la guerre ?
​- Les canons des français se chargeaient par l’avant, et ceux des allemands par l’arrière. Qui étaient les plus rapides ?
​- Il fallait huit hommes pour charger un canon.
​​Quelques images…

​​

​​

​​Les batteries
Notre fort est accompagné de deux batteries : la batterie de la Pointe et la batterie de l’Yvette. La batterie de l’Yvette est aujourd’hui occupée par l’ENSTA. La batterie de la Pointe ( en restauration ) est visitable lors des journées du patrimoine. Elle pouvait accueillir 200 soldats dans 26 pièces, mais elle n’aura jamais servi.
​​Quelques images…

Aujourd’hui, ces édifices ne servent plus à la guerre, mais ils continuent de vivre, que ce soit pour des entreprises ou bien pour la curiosité des visiteurs et le bonheur des passionnés d’histoire !

Le gaspillage alimentaire : de l’usine à l’assiette

Vous en avez entendu parler, tout le monde vous bassine avec ça mais qu’est-ce que vous en savez vraiment ?  De nos jours, un tiers de la nourriture est jetée alors qu’elle pourrait encore être consommée et un tiers de la population ne mange pas à sa faim. Nous gaspillons tous de la nourriture, que ce soit à la cantine ou chez soi mais il existe plein de petites actions du quotidien qui permettent de moins gaspiller !!

​​​Tout d’abord savez-vous où finissent vos déchets ? Non, évidemment ! Bon eh bien vos poubelles vont en usine d’incinération pour être brulées, en usine de stockage  ou bien en centre d’enfouissement pour être enfouies sous terre. Parfois il y a tellement de déchets sous terre qu’ils forment carrément des collines !! Tous ces déchets produisent des gaz toxiques pour le sol !

Vous allez me dire : – oui m’enfin c’est normal, c’est pas grave (et je le savais déjà…). Mais c’est grave ! En effet les conséquences  sont nombreuses :

​La montée des océans, la fonte des glaces, la migration des espèces, des ouragans, le paludisme, la mort de + de 1000 espèces, des inondations ou des sécheresses… Hé oui, tout ça !

​Où retrouve-t-on le gaspillage ?

​​Partout ! Lors de la production de la nourriture, de son transport, de sa distribution et de sa consommation. Les fruits et légumes que nous mangeons sont triés pour être les plus beaux, les plus brillants… donc tous ceux qui ont une petite bosse et ne vont pas plaire à la clientèle sont jetés à la poubelle ! Dans certains magasins, les fruits et légumes « moches » sont juste moins chers. Ce n’est pas parce que cette tomate ne brille pas qu’elle n’est pas bonne ! Au contraire, cela montre qu’elle a subi moins de traitement chimiques et autres pesticides ! Et puis c’est juste une tomate !

​​Quelques chiffres

On parle de gaspillage alimentaire mais il y a aussi le gaspillage de l’eau ! Par exemple, pour produire 1 litre de lait il faut….800 litre d’eau ! Pourquoi ? Eh bien parce qu’il faut de l’eau pour la vache, pour l’herbe qu’on fait pousser et qu’elle va manger… Pour 1 kg de bœuf il faut….pas 1000, pas 10 000 mais 15000 litre d’eau !! Donc quand vous jetez votre steak parce que vous n’avez plus très faim, pensez-y !!

​Le sais-tu ?  Chaque année, une personne jette 20 kg de nourriture dont 7 kg encore emballé ! En Essonne la moyenne est de 24 kg…

​Bla bla bla mais pas de choses concrètes ! Voici ici quelques petites actions qui vont vous permettre de réduire ce gaspillage:

​​1-N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre: si vous n’avez pas très faim prenez un peu moins! Cela semble idiot mais apparemment certains n’ont toujours pas compris !

​2-Ne pas confondre date de péremption et date limite de consommation ! Lorsque vous voyez : « à consommer de préférence avant… » C’est qu’il est encore bon quelques jours après !

​3-Achetez vos fruits et légumes en petites quantités. Vous avez vraiment besoin de toutes ces tomates ?

​4-Cuisinez les reste s! Un reste de pâtes ? Gratin de pâtes !

​5-Lancez-vous dans les conserves ou congelez s’il y a trop. En plus vous aurez un repas pour la prochaine fois !

​6-Organisez votre frigo: achetez des aliments de saison (Non,  parce que des fraises en hiver quand même…)

​7-Donnez la nourriture dont vous n’avez pas besoin et que vous risquez de jeter !

​8-Demandez votre doggy bag au restaurant (c’est un sac pour emporter les restes si vous ne saviez pas…)

​9- Faites le test et mesurez vos déchets alimentaires et essayez de vous fixer des objectifs !

​10- Demandez moins à la cantine et ne prenez pas de pain s’il y a cassoulet au menu !

Alice Aune

On est suivi… (~_~)

On va sur Internet quasiment tous les jours, sur nos téléphones, ordinateurs, tablettes… On est suivi et pisté par tous les moteurs de recherche qu’on utilise dans notre vie quotidienne et on ne s’en rend même plus compte !!

  • Comment ? Et qu’est ce que ça leur rapporte de nous suivre ?

A chaque fois que vous cherchez quelque chose, que ce soit sur Google, Firefox, Yahoo, Bing, Play Store ou sur les moteurs de recherches écologiques tels que Lilo ou Ecosia, les données sont enregistrées. On ne s’en rend plus compte, car concrètement, ça ne change pas grand chose dans notre vie quotidienne. Mais grâce aux données collectées, les moteurs de recherches vous envoient des publicités ciblées, sur les réseaux sociaux, sur Youtube etc, afin de vous pousser à acheter les produits proposés, beaucoup de clients cèdent, payent et ainsi le moteur de recherche touche de l’argent.

  • Et la navigation privée ?

Oui, vous n’avez pas de publicité ciblé, de sauvegarde de votre historique, de cookies ou des fichiers temporaires. Mais si vous lisez la page de garde de la navigation privée vous remarquez que vous n’êtes pas devenus anonyme… Le fournisseur d’accès à Internet, ou votre patron (quand vous en aurez un ^^) peuvent, s’ils le souhaitent, avoir connaissance de vos recherches.Et pire encore, certains sites Internet utilisent des mouchards pour continuer à collecter les données même en Navigation privée.

  • Il y a des alternatives ?

Oui. Premièrement commencez par faire un grand nettoyage ! ^^ Ensuite, vous pouvez installer, notamment sur vos ordinateurs ou tablettes, des logiciels qui bloqueront automatiquement le suivi tels que Adblock Plus qui vous bloquera les banières de publicités ou encore Ghostery qui est un anti-traqueur.

Voilà, j’espère que ces petites infos vous ont ouverts les yeux ! ^^

Gaëlle Cavadini